Birds Online
     
  Home > Contre la taille des ailes > La taille des ailes et la sécurité
     
 

This chapter in English This chapter in English

Perruche ondulée qui volePendant de nombreuses années, j’ai reçu des courriels de résidents des États-Unis qui taillent les ailes de leurs oiseaux et qui m’accusaient de négligence parce que je ne taillais pas les ailes des miens. De nombreux adeptes de la taille des ailes clament très fort qu’il est très dangereux pour un oiseau d’explorer les lieux où il habite et que de nombreux oiseaux sont morts ainsi en explorant leur propre maison.

C’est vrai qu’une maison regorge de dangers potentiels pour un oiseau et qu’il pourrait trouver la mort en de nombreuses occasions. Mais ici, en Allemagne, qui est mon pays d’origine, nous croyons qu’il est possible de ne pas tailler les ailes des oiseaux, mais en nous assurant que toute source de danger est écartée avant de laisser nos oiseaux sortir de leur cage. Une fois identifiées, les sources de danger peuvent être supprimées.

Essayez et tentez de voir le monde à travers les yeux d’une perruche. Qu’est-ce qui attire votre regard? Qu’est-ce qui éveille votre curiosité? Quel objet pourrait se transformer en jouet avec lequel vous auriez envie de jouer? Quel objet pourrait se transformer en nid? Pour vous rendre la tâche plus facile, j’ai dressé une liste des principales sources de danger que l’on retrouve dans une maison:

  • Les vitres, les portes et les miroirs : ils peuvent être recouverts pour la durée de vol de l’oiseau. Afin d’éviter les collisions dans les fenêtres, procurez-vous des rideaux de tissus que vous fermerez pendant la durée du vol exploratoire. Vous devez toujours fermer portes et fenêtres avant de laisser sortir l’oiseau de la cage!
  • Les couverts chauds, l’eau de rinçage, la vapeur, les épices : la cuisine est un endroit où un oiseau ne devrait jamais se retrouver lorsqu’il pratique le vol libre. Les vapeurs de cuisson peuvent causer des insuffisances respiratoires ou empoisonner l’oiseau, certaines épices peuvent être dangereuses lorsqu’ingérées par un oiseau. Les bulles de savon qui recouvrent l’eau de rinçage offrent une apparence lisse sur laquelle l’oiseau se précipitera. Plusieurs oiseaux sont ainsi morts en tombant dans l’eau : noyés, brûlés, empoisonnés par le détersif à vaisselle. Une plaque de cuisson occasionnera de multiples brûlures. Alors, s’il vous plaît, ne laissez jamais votre oiseau en liberté dans la cuisine!
  • Cuvette des toilettes: les perruches sont curieuses et tenteront de boire dans la cuvette des toilettes si la lunette et le couvercle ne sont pas abaissés. La porcelaine étant lisse, elles ne pourront pas s’y agripper et risquent de tomber dans l’eau sans être capables d’en sortir. La cuvette devrait toujours être rabaissée quand l’oiseau est en dehors de sa cage. Vous devriez carrément fermer la porte des toilettes, la cuvette n’étant pas l’unique source possible de danger. Les poudres ou crèmes à récurer, les savons, les shampoings et autres gel et accessoires peuvent également être une source d’empoisonnement.
  • Cendrier et cigarettes : le tabac est un poison! Quand une perruche grignote un petit bout de cigarette, elle met sa vie en danger. Cendriers et cigarettes devraient être retirés de la pièce où volent vos oiseaux. La preuve des dangers de la fumée secondaire des cigarettes n’étant plus à faire, vous devez savoir que le système respiratoire fragile des perruches ne tiendra pas le coup longtemps chez vous si vous êtes fumeurs!
  • Vase de fleurs, pot à eau, plantes d’intérieur : en raison de leur forme, les vases à fleurs sont attirants pour les oiseaux parce qu’ils pourraient éventuellement y faire leur nid. Quand ils tombent dans un vase, ils peuvent s’y noyer ou y rester coincés, si le vase est vide. Les pots à eau sont aussi dangereux pour la même raison. De nombreuses plantes d’intérieur peuvent empoisonner votre oiseau. Retirez-les de la pièce avant de les laisser en liberté dans celle-ci.
  • Chandelles, huiles odorantes, huiles essentielles, purificateurs d’air en aérosol sont dangereux tant par les brûlures causées par la cire chaude, la flamme et les vapeurs parfumées. Les vapeurs qui émanent des huiles parfumées et essentielles, lorsqu’elles sont chauffées, sont un risque de brûlure de la langue, de la gorge, du pharynx, de l’estomac et du système respiratoire.

Toui catherine qui voleCette liste, quoique brève, vous donne un bon aperçu des dangers qui guettent vos oiseaux dans une maison. Plusieurs diront qu’il y a trop de danger à laisser un oiseau voler librement dans une maison. Mais ce n’est pas si compliqué de contourner ces obstacles. Depuis de nombreuses années, mes oiseaux volent en liberté chez moi, toute la journée. En 1998, j’ai pu leur offrir une pièce juste pour eux, mais pendant des années ils vivaient en liberté dans mon séjour toute la journée. Aucun de mes oiseaux n’a eu d’accident, que ce soit un empoisonnement par les plantes ou se frapper une fenêtre et c’est parce que j’ai retiré toute source de danger et que j’ai recouvert mes fenêtres de rideaux.

Je dois quand même à la vérité de dire que deux de mes oiseaux sont morts après s’être brisé le cou. Pauvre Tethys, elle jouait sur sa cage quand elle n’a pas regardé où elle posait les pattes. Elle est tombée sur la tête d’une hauteur de seulement 25 centimètres, mais ce fut suffisant pour lui briser le cou…

Maia est également morte des suites d’un accident. Elle ne pouvait pas voler très bien – étant un oiseau dont on a taillé les ailes. Un jour, elle a voulu s’élancer du sol vers une fenêtre où elle se serait perchée. Ses ailes ne l’ont pas porté jusque-là; elle s’est écrasée contre la partie inférieure de la fenêtre. Cette collision a été fatale. Fatale parce qu’elle était incapable de voler normalement, ses ailes n’étant pas capables de la porter là où elle désirait aller.

Ceux qui coupent les plumes aux oiseaux devraient garder en mémoire ceci : quand un oiseau aux ailes taillées tente de voler, il risque d’entrer en collision – comme c’est arrivé à Maia. Alors, tailler les ailes ne nous assure nullement que l’oiseau est en sécurité!

Traduction libre: Christiane Gervais, forum PSITTA PASSION Externer Link

 
 
Les photos et les textes sont protégés par les lois régissant les droits d’auteur. Si vous désirez les utiliser dans un site non commercial, veuillez s’il vous plaît en faire la demande auprès de l’auteur.